- Dernière mise à jour : 06/03/2013


Max Schrems pose avec les 1200 pages de données personnelles que Facebook a conservé sur lui.Suite à son action "Europe Vs facebook", Max Schrems, un étudiant en droit de 24 ans, a obtenu de Facebook son engagement à mieux protéger les données personnelles de ses utilisateurs.


Ayant un jour demandé une copie des renseignements que Facebook gardait sur lui, Max Schrems s'était étonné de recevoir un CD de 1200 pages, reprenant des données très personnelles, comme ses connexions au réseau social, les contacts qu'il avait supprimés de sa liste d'amis ou encore les photos dont il s'était détagué...


Inquiet des nuisances que pourraient engendrer la publication de ces données, l'étudiant autrichien a introduit 22 plaintes auprès de l’Autorité de la protection de la vie privée en Irlande, où se trouve le siège européen de Facebook, et a également lancé le site Europe Vs Facebook pour suivre le dossier.


Ce lundi, les membres du groupe Europe vs Facebook ont rencontré une délégation de Facebook à Vienne dans le cadre d'une réunion de concertation. Lors d'une conférence de presse, Max Schrems s'est dit satisfait de l'évolution de l'affaire et a indiqué que Facebook s'était engagé à protéger davantage les données privées de ses utilisateurs.


Premièrement, Facebook s'est engagé à ce que les données que les utilisateurs veulent supprimer le soient réellement. Deuxièmement, le réseau social demandera le consentement explicite de ses membres quant à l'utilisation de leurs données personnelles.


C'est un grand pas qui vient d'être franchi en termes de protection de la vie privée sur Internet, mais il reste encore beaucoup à faire...





Par : Philippe Wansart


Votre agence de referencement Web Visibility gère votre referencement sur les reseaux sociaux en veillant à la protection de vos données.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+