- Dernière mise à jour : 09/09/2014


Google se pénalise pour avoir enfreint ses propres règles de referencement.Google a annoncé qu'il allait rétrograder la page relative à son propre navigateur Web, Chrome, après s'être fait prendre en train d'enfreindre ses propres règles de référencement, a indiqué la firme de Moutain View dans un communiqué publié ce mardi.


D'après plusieurs sites et agences spécialisées dans le référencement, Google aurait enfreint sa propre charte de référencement en payant des liens do follow dans des billets de blogs sponsorisés afin de favoriser le référencement de la page de téléchargement de son propre navigateur, Google Chrome. Cette pratique, considérée comme du spam, est généralement très lourdement sanctionnée par Google.


Le porte-parole du moteur de recherche, Matt Cutts, a écourté ses vacances pour répondre aux accusations et a annoncé dans un communiqué que Google allait "rétrograder manuellement la page www.google.com/chrome pendant au moins 60 jours". Le site pourra ensuite faire une demande de réexamen, comme n'importe quel autre site pénalisé.


Google a reconnu être passé par deux agences promotionnelles, Essence Digital et Unruly, pour promouvoir Google Chrome, mais assure n'avoir jamais donné son feu vert pour le déploiement d'une telle campagne de liens sponsorisés.





Par : Philippe Wansart


Web Visibility propose une solution Internet complète au service de votre visibilité.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+