- Dernière mise à jour : 06/03/2013

Les travailleurs américains sont de plus en plus attirés par un emploi dans le referencementDe plus en plus de travailleurs américains quittent leur emploi pour commencer une carrière dans le référencement, selon un article paru mercredi dans le San Francisco Chronicle.

Divers facteurs pourraient expliquer ce phénomène, notamment les salaires de base des spécialistes en référencement. En effet, une étude réalisée récemment par SEMPO a permis de montrer que le majorité des référenceurs interrogés, qui accumulaient moins de 3 ans d’expérience, gagnaient entre 30 001 et 60 000 dollars par an.

Outre les conditions salariales, le secteur du référencement attire également un nombre croissant de travailleurs pour bien d’autres raisons: une plus faible pression professionnelle et un sentiment d’utilité et d’évolution accru chez le travailleur.

Pour John Doherty, devenu consultant en référencement chez Distilled à New York, se spécialiser dans ce secteur était un moyen d’échapper à la pression des entreprises américaines classiques.

« Le référencement est bien plus décontracté, c’est un secteur dans lequel vous pouvez être vous-même et apprécier votre travail, » explique le consultant en référencement.

Grâce au référencement, les agences webmarketing aident leurs clients à augmenter leurs ventes en rendant leur site web visible dans les moteurs de recherche tels que Google, Yahoo et Bing. D’après la Search Engine Marketing Professional Organization, le secteur du référencement et du search marketing devrait croitre de 16 pour-cents cette année pour atteindre près de 20 milliards de dollars.

C’est ce potentiel de croissance infinie qui a séduit Rich Harding, un policier de l’Utah qui s’est reconverti en SEO Manager au sein de la firme de référencement SEO.com.

« Au sein des forces de l’ordre, j’avais atteint les limites de ce que je pouvais faire, je ne pouvais plus évoluer…le marketing en ligne m’offrait donc une possibilité d’évolution illimitée, » explique le manager en référencement.

Comme le montrent ces témoignages, le référencement devient de plus en plus populaire aux Etats-Unis, au point que certaines universités américaines commencent aujourd’hui à intégrer le référencement et le webmarketing à leurs programmes de cours.





Par : Philippe Wansart


Web Visibility constate un engouement certain pour les métiers du referencement.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+