- Dernière mise à jour : 06/03/2013

Journaliste au Nouvel Observateur, Laurent Joffrin s'offusque du référencement des attentats du 11 septembre sur Google, qui affiche en première page de nombreux résultats "empoisonnant la mémoire de ce cruel évènement".

Le referencement des attentats du 11 septembre compterait 50 pour-cents de thèses conspirationnistes en première page.

Dix ans après les terribles attentats du 11 septembre, certains conspirationnistes continuent de remettre en cause l'explication des évènements, accusant le gouvernement américain d'avoir organisé lui-même les attentats afin de justifier les guerres d'Irak et d'Afghanistan.

Pour Laurent Joffrin, la thèse exposée par ces contestataires ne serait que trop relayée sur Google, la moitié des occurences référencées en première page pour la recherche "11 septembre" conduisant à "des élucubrations louches et insinuantes".

Dans son article "Pourquoi les complotistes sont des ennemis de la démocratie", le journaliste fustige la neutralité du moteur de recherche vis-à-vis du référencement des attentats, accusant celui-ci de se cacher "derrière une soi-disant neutralité technique".

Mais ces critiques à l'encontre du référencement Google tombent assez mal. En effet, depuis quelques jours, le Nouvel Observateur est lui-même accusé de manipuler le référencement des blogs de ses internautes. D'après certains blogueurs, le Nouvel Obs traiterait de manière inéquitable le référencement des blogs pro et anti DSK, l'indexation des articles critiquant l'ex patron du FMI étant "sabotée" par le journal. (Voir notre article " Le référencement des blogs anti DSK manipulé par le Nouvel Obs ? ")





Par : Philippe Wansart


Web Visibility prend en charge le referencement de votre site sur Google en toute neutralité.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+