- Dernière mise à jour : 13/02/2013

Google se retrouve au centre d’un conflit territorial à cause d’une erreur de cartographie publiée dans Google Maps.

En effet, une erreur de 2,7km impute des terres du Costa Rica au profit du Nicaragua.
L’incident pourrait juste n’être qu’une anecdote, si seulement une troupe de l’armée nicaraguéenne n’avait pas envahi le Costa Rica voisin en se fiant aveuglément à Google Maps.

Le commandant de la troupe, Eden Pastora, a expliqué l’intrusion par le fait de la publication erronée des frontières du Nicaragua et du Costa Rica par Google Maps.
De plus, pour ne pas arranger le conflit qui existe déjà depuis 1888, le ministre des affaires étrangères nicaraguayen a demandé officiellement que la frontière présentée dans Google Maps ne soit pas modifiée.

En réponse au Nicaragua, le Costa Rica a envoyé 150 hommes dans la zone disputée afin de la sécuriser et de la protéger d’une éventuelle menace extérieure.

Laura Chinchilla, Présidente de la République du Costa Rica a déclaré: « Les forces armées du Nicaragua ont pénétré le territoire du Costa Rica, dans l’île de Calero, province de Limon. Ils ont mis en place des camps militaires et ont Google redessine les frontières du Nicaragua et du costa Ricahissé le drapeau du Nicaragua, détruisant une zone protégée de la forêt. »

La présidente se dit prête à aller jusqu’au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Google Maps, une erreur cartographique provoque un conflit de territoire entre le Costa Rica et le Nicaragua.

En bleu, la frontière réelle effective. En rouge, la frontière selon Google maps
(Source : capture d'écran de republica.it)





Par : Philippe Wansart


Google Maps est un outil dont Web Visibility se sert pour procéder au travail de référencement.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+