- Dernière mise à jour : 13/02/2013

 

Le parquet fédéral vient de dévoiler au grand jour une nouvelle qui en fait trembler plus d’un. Des hackers de l’Europe de l’est ont piratés des milliers de clients de banques belges.



 

Comment ?

Les données volées proviennent souvent des réseaux sociaux. La méthode est simple, même trop simple même si la fraude a bien été organisée. Les pirates ont profité de l’absence d’anti-virus sur les pc des victimes pour s’y introduire. Dès qu’un internaute envoyait des données personnelles sur la toile via Facebook ou autre, les pirates avaient accès à toutes ces données, grâce au virus préalablement installé. Soyez vigilent vis-à-vis des programmes qui titillent votre curiosité comme par exemple : Qui visite mon profil Facebook ?

Pourquoi ?

Pour avoir accès aux données bancaires évidemment, les clients des grandes banques belges étaient visés. Il suffisait aux hackers d’attendre que les victimes se connectent sur leur home banking et d’envoyer un message en se faisant passer pour la banque à ceux-ci en demandant d’introduire des codes de vérification qui étaient en fait les codes que les pirates utilisaient pour détourner de l’argent. Le total du butin serait de plus de 3 millions d’euros.

 

Quatre personnes ont été arrêtées en Belgique, mais ce ne sont pas les leaders de ce mouvement de pirates, ce ne sont que des petites mains qui servaient à faire transiter l’argent. La tête du réseau se trouve dans les pays de l’est.

 

Pour éviter ce genre de problème, n’oubliez pas de mettre à jour votre anti-virus ou d’en installer un si ce n’est pas déjà fait.

 





Par : Philippe Wansart


Web Visibility vous protège et vous informe.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+