- Dernière mise à jour : 01/05/2015

 

Qu'est-ce que le cybersquatting?

Le cybersquatting, cybersquattage ou domain name grabbing, est une pratique qui consiste à enregistrer des noms de domaine composés de mots clés recherchés, de noms de marques, de noms de personnalités publiques, … avec l’intention de les revendre avec bénéfice ou de profiter de la notoriété de la marque ou de la personne.

En effet, la règle sur internet en matière d’achat de noms de domaines est : premier arrivé, premier servi.

 

Comment éviter le cybersquatting?

Le cybersquatting est une fraude consistant à profiter de noms de domaine en profitant de la notoriété de quelqu'un, en les trafiquant,...Pour lutter contre ce phénomène frauduleux, il existe une loi belge datant du 26 juin 2003 qui stipule que le fait d’enregistrer un nom de domaine .be qui est soit identique ou qui ressemble à une marque, un nom commercial, une œuvre originale, une dénomination sociale, une dénomination d’association, un nom patronymique ou encore un lieu géographique appartenant à autrui, dans le but de porter à confusion, de nuire ou d’en tirer profit, peut mener à une action en cessation au profit de la personne lésée.

La plupart des cybersquatteurs surveillent les noms de domaine à fort potentiel, comme les mots génériques tels que: pizza, restaurant, hotel, …
Il peut arriver que les propriétaires de ces noms de domaine oublient de les renouveler ou les abandonnent tout simplement, ainsi, le cybersquatteur peut profiter librement du référencement effectué et du nombreux trafic qu’apportent ces mots génériques.

Il existe plusieurs variantes de cybersquatting:

- le typosquatting : qui consiste a enregistrer des noms de domaine comportant des erreurs orthographiques (micosoft, aple, …)
- le pointsquatting : qui consiste a déposer des noms de domaines précédés par www (wwwgoogle, wwwwikipedia)

 

Exemple célèbre de cybersquatting

Le Pape Benoît XVI a particulièrement été « squatté ».
Quasiment toutes les variantes de noms de domaine autour du Pape ont été réservés:

* benoitxvi : be, biz, ch, co.uk, com, de, fr, info, name, net, org, tv
* benoit-xvi : be, com, info, net, org
* benedettoxvi : biz, ca, ch, com, de, info, net, org, us
* benedetto-xvi : biz, com, de, info, it, net, org
* benedictxvi : be, biz, ca, com, info, name, net, org, pro, tv
* benedict-xvi : biz, ca, ch, co.uk, com, de, info, name, net, org, us, co.uk

En 2005, PopeBenedictXVI.com était en vente sur Ebay pour la somme de 15.666,66 $

On peut évidemment remarquer que le célèbre site d’enchères en ligne regorge de diverses annonces où les cybersquatteurs vendent leurs noms de domaine.

 

Xavier vs Thierry: cybersquatting ?

Xavier Ardisson est une personne qui réside en France, il a réservé le nom de domaine ardisson.fr en 2006 afin d’y placer son Curriculum Vitae.
En 2008, il reçoit une lettre des avocats du célèbre présentateur télé Thierry Ardisson qui l’accusent d’avoir réservé le nom de domaine illégalement et le menacent d’engager des poursuites judiciaires à son encontre s’il ne leur cède pas le nom de domaine gratuitement dans les 7 jours.

Le fait de porter le même patronyme qu’une personne célèbre ne donne pas pour autant le droit à la personnalité publique de réclamer le nom de domaine.
Dans ce cas-ci, ardisson.fr ne portait en aucune manière atteinte à l’image de Thierry Ardisson. Xavier, dans son bon droit, a juste voulu acheter son nom de domaine afin d’y placer son parcours et ses réalisations, comme le ferait tout un chacun.

Il semblerait donc bien que David a vaincu Goliath. En effet, le nom de domaine ardisson.fr appartient toujours à Xavier et est toujours actif.

 

Cybersquatting et conclusion

Si vous possédez une marque, pensez à acheter les noms de domaine de votre marque avec les extensions .com, .net, .org, … en dehors de l’extension du pays où vous résidez, ceci afin d’éviter qu’un « squatteur » ne profite de votre notoriété.





Par : Philippe Wansart


Web Visibility vous informe, chaque jour, afin de vous protéger contre des méthodes peu éthiques telles que le cybersquatting.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+