Google Genomics : le projet colossal du géant

 

Larry Page, fondateur et PDG de Google, a récemment accordé une interview au Financial Times. Lors de celle-ci, il a déclaré que la mission originelle de Google n'était pas assez vaste par rapport à ce qu'il avait en tête. Les contours des nouvelles frontières que se fixe le géant deviennent effectivement très vastes lorsque l'on prend conscience du projet colossal Google Genomics. En effet, depuis maintenant un an et demi, Google travaille discrètement sur Genomics, un projet faramineux. Le géant a d'ailleurs déjà contacté des universités et des hôpitaux pour celui-ci... L'idée serait de stocker le génome des personnes qui le souhaitent sur le cloud. Ethiquement, cela peut réellement soulever de nombreuses questions.

 

 

Le stockage ne serait cependant qu'un début. En effet, le géant voudrait permettre d'explorer les variations génétiques interactivement, ce qui signifie permettre à des scientifiques de comparer les génomes hébergés sur son cloud. Le génome d'une personne pèse environ 100Go au complet et est décodé en quelques heures. Google proposerait de payer 25 dollars par an et par génome, en facturant tout calcul et interaction supplémentaire. Une fois "nettoyé", le génome ne pèserait plus que 1Go, soit 25 cents en stockage. D'après une chercheuse de l'université de Stanford, les prix deviendraient enfin raisonnables, ce qui sert la volonté de Google de faciliter le travail sur le génome humain. Actuellement, l'Institut national du cancer américain a déjà rejoint la cause et a annoncé qu'il verserait 19 millions de dollars pour transférer les 2.6 Petaocters de son Cancer Genome Atlas, avec pour but de créer un cloud du génome du cancer. Bien entendu, toutes ces données devront être rendues anonymes.





Par : Philippe Wansart


Web Visibility propose une solution Internet complète au service de votre visibilité.


© 2017 Web-Visibility | N° d'entreprise: BE0652.467.827 RPM Namur | Google+